0

La chrononutrition : maigrissez en étant à l’écoute de votre horloge biologique

Aujourd’hui, nous allons vous présenter un mode alimentaire qui connaît un succès grandissant : la Chrononutrition. Cette méthode minceur est basée sur ce que l’on appelle « l’horloge biologique ». L’horloge biologique est une composante de l’organisme de chaque être humain qui provoque différentes réactions tout au long de la journée. C’est notamment grâce à elle que vous avez envie d’aller vous coucher le soir et que vous vous réveillez le matin, elle permet également de réguler votre température corporelle.

Partant de ce constat là, le docteur nutritionniste M. Alain Delabos a créé la chrononutrition. La chrononutrition est utilisée par de nombreuses personnes dans le but de maigrir, cependant, elle correspond plus à l’adoption d’une alimentation équilibrée qu’à un réel régime. En effet, la perte de poids n’est qu’une des composantes de la chrononutrition, cette méthode permet également de limiter les risques de maladies cardio-vasculaires ou encore de réduire votre taux de cholestérol.

En cette période de vacances, vous profitez du beau temps et passez moins de temps devant votre écran (vous avez d’ailleurs bien raison), nous avons donc décidé de faire simple. Vous trouverez ci-dessous les aliments à consommer et les règles à respecter pour chaque repas de la journée.

Les principes de la chrononutrition

1. Prendre un petit-déjeuner chrononutrition :

Après une longue nuit de sommeil, tout comme vous, votre corps se réveille progressivement et a donc besoin de beaucoup d’énergie pour redémarrer. Nous sommes désolés pour les nombreuses personnes qui adorent les petits-déjeuners à la Française avec de nombreuses confitures et autres viennoiseries mais ce n’est pas ce dont votre métabolisme a besoin le matin au réveil.
Le matin, votre organisme produit trois substances : des lipases, des protéases et de l’insuline. Toutes trois vous aident à digérer plus facilement les lipides, le petit déjeuner est donc le moment idéal pour manger gras.

Si vous êtes décidés à abandonner votre petit-déjeuner à la Française, la chrononutrition vous conseil de consommer un menu à base de fromage. En ce qui concerne les quantités à consommer vous devrez les déterminer en fonction de votre taille et du programme de votre journée. Les personnes de grandes tailles devront consommer les quantités les plus importantes.

En suivant les recommandations de la chrononutrition, vous devrez consommer au petit déjeuner :

- du fromage (tous les types sont autorisés) : de 50 à 130 grammes en fonction donc de votre taille et du programme de votre journée.

- du pain : de 25 à 100 grammes chaque matin.

- du beurre doux ou salé : de 10 à 12 grammes quelle que soit votre taille.

- si vous n’aimez pas le beurre, ou êtes victimes d’hypertension artérielle, remplacez le par 2 cuillères à café d’huile d’olive.

Vous pouvez également consommer tous types de cafés, thés, infusions, eaux ou tisanes. Par contre le lait, le miel, le sucre ou les jus de fruits sont formellement interdits.
Les quantités préconisées ci-dessus sont données à titre indicatif, si toutefois vous ressentez une importante sensation de faim avant midi vous pouvez alors consommer plus de fromage ou ajouter des oeufs à votre petit déjeuner. Dans le cas contraire il ne faut surtout pas consommer moins de fromage que conseillé sans l’avis d’un chrono-expert.

Nous préconisons de consommer du fromage pour la quantité de calcium qu’il apporte à votre organisme. Le calcium est très important pour vous Mesdames, il vous protège des risques d’ostéoporose. Une étude récente a montré qu’il faut prévenir les risques d’ostéoporose au moins 20 ans avant la ménopause, il faut donc commencer très jeune.

Si vous détestez le fromage, attendez un peu avant d’abandonner cet article, il existe tellement de sortes de fromages en France : Livarot, Pont-l’évêque, Beaufort, Comté, Roquefort, Rocamadour… il doit y en avoir plus de 100 sortes différentes, vous devriez bien réussir à en trouver un à votre goût.

2. Le déjeuner recommandé par la chrononutrition :

Le déjeuner doit être considéré comme un complément du petit déjeuner que vous avez pris quelques heures avant. Le déjeuner doit être à la fois nourrissant et simple pour ne pas entraîner de somnolence après sa consommation. Il devra donc être composé de féculents et de protéines animales.

Voici quelques indications des aliments à consommer en fonction de votre taille et du programme de vos journées comme d’habitude. Bien entendu il ne faut pas consommer la totalité de ses aliments à chaque déjeuner mais varier d’un jour à l’autre.

- La viande rouge : Entre 150 et 290 grammes.

- La viande blanche ou la volaille : Entre 190 et 290 grammes.

- Charcuterie et abats (pas plus de 2 fois par semaine) : Entre 170 et 290 grammes.

- Des oeufs : de 1 à 7 maximum.

- Des féculents : en quantité raisonnable.

Voici quelques exemples de plats qui respectent les préconisations de la chrononutrition : la daube de bœuf aux tagliatelles, le couscous, le magret de canard sauce anchois, le porc aux lentilles…

Enfin, vous devez exclure de votre déjeuner les entrées, les salades, le fromage, les desserts, le vin ou encore le pain.

>> Nous vous conseillons ce livre pour aller plus loin et tout savoir de la chrononutrition : Mincir sur mesure grâce à la chrono nutrition <<

3. Le goûter chrononutrition :

Pour les gourmand(e)s, amoureux des aliments sucrés, le goûter sera votre petit moment privilégié. Le rôle du goûter et de vous aider à finir la journée sans perte d’énergie et ne pas avoir faim avant le dîner.
Voici les aliments à consommer et les quantités recommandées :

- Les gras végétaux : 30 grammes de chocolat noir ou, un avocat ou, des olives noires ou vertes, des amandes, des noix…

- Les fruits et dérivés sucrés : 25 cl de jus de fruits frais ou, des fruits secs ou frais ou, de la compote ou, de la confiture ou, de la crème de marron.

Si vous ne savez pas à quel moment prendre votre goûter, c’est tout simple, écoutez-vous. Quand vous ressentez une sensation de faim dans l’après-midi alors prenez votre goûter, qu’il soit tôt ou tard, l’essentiel est de satisfaire votre organisme. Le créneau idéal se situe cinq heures après votre déjeuner, si toutefois vous avez faim plus tôt, mangez et pensez à consommer un peu plus de viande le lendemain midi.

4. Le dîner  chrononutrition :

Comme le dit le célèbre proverbe : « Petit-déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre ». La chrononutrition reprend les principes de ce dicton, il faudra donc manger léger au dîner.

Tout comme au déjeuner, consommez des protéines animales, cependant ne mangez pas de viande rouge mais plutôt des viandes blanches, de la volaille ou du poisson. Par contre il faut bannir les féculents et favoriser les légumes. N’en mangez pas trop non plus car le soir votre corps dépense beaucoup moins d’énergie et a donc plus tendance à stocker. Les légumes contenant beaucoup d’eau, cela ne serait pas bon pour la cellulite par exemple.

Lorsque vous mangerez des viandes blanches le soir, pensez tout de même à respecter une règle importante, ne dépassez pas la quantité recommandée de 40 grammes en dessous de votre hauteur en centimètres. A titre d’exemple, si vous mesurez 1,70 m alors vous pourrez consommer 130 grammes de viande blanche.

Si toutefois, vous n’avez vraiment pas faim, le dîner n’est pas obligatoire, ne le sautez pas tous les jours mais de temps en temps vous pouvez allez vous coucher sans manger.

5. Les interdits :

Malgré toutes les possibilités qu’offre la chrononutrition, il existe quelques interdits à respecter. Quatre types d’aliments sont formellement interdits :

- Les aliments lights, allégés : tous ceux assortis de la mention 0% de matière grasse.

- Les soupes et potages

- Les laitages : les petits suisses, les yaourts, le fromage blanc, le lait (sauf pour cuisiner)…

- Les sauces sucrées : Sauce barbecue, le soja, le ketchup…

Pour compléter toutes ces informations sur la chrononutrition, nous vous conseillons de consulter ces pages :

- Découvrez la chrononutrition

Mincir sur mesure grâce à la chrono nutrition

Credits photo : Cema

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *